top of page

Faites la différence !

L'organisation à but non lucratif

met en oeuvre un modèle d'action pour atteindre un but qui consiste, toujours, à changer une situation jugée indésirable en une situation désirable : faire reculer la pauvreté, sauvegarder l'environnement, promouvoir une culture, une langue, lutter contre les discriminations ou protéger les minorités, par exemple. Une fois son but atteint, elle n'a plus de raison d'être (mais certains buts sont pérennes : l'école publique, par exemple, accueille chaque année de nouveaux enfants). L'organisation à but non lucratif veille à coordonner son action avec celle des autres organisations poursuivant le même but dans le même périmètre (elle n'a pas de concurrents). Les organisations à but non lucratif sont des fondations, des associations, des établissements de droit public ou des services publics, par exemple. On parle aussi de Non Profit Organization (NPO) ou encore d'organisations non gouvernementales (ONG). L'éventuel bénéfice d'exploitation est en principe réinvesti dans l'action conduite pour atteindre le but ; il ne peut pas être distribué.

L'atteinte du but non lucratif, ou idéal, est le motif pour lequel l'organisation existe. Mais il peut être, aussi, le motif pour lequel les personnes s'engagent au sein de celle-ci (soit une motivation intrinsèque) - l'atteinte du but étant, pour chacun, la récompense de l'effort de tous.

L'organisation à but lucratif

met en oeuvre un modèle d'affaires ou de création de valeur censé générer un profit durable. Elle cherche - par une stratégie définie - à en éviter l'imitation par les concurrents*. Pour garantir sa pérennité, elle s'assure qu'elle ne répond pas seulement aux besoins actuels de sa clientèle, mais s'efforce de créer sans cesse, auprès de celle-ci et au-delà, de nouveaux besoins - auxquelles elle répondra pour générer de nouveaux profits**. L'organisation à but lucratif est en principe condamnée à la croissance, pour acquérir ou simplement conserver la taille qui lui permettra de maintenir ou d'acquérir les avantages concurrentiels dont elle a besoin. Les organisations à but lucratif sont des sociétés anonymes ou des sociétés à responsabilité limitée, par exemple. Le bénéfice d'exploitation est en principe distribué aux propriétaires, le plus souvent : des actionnaires.

L'atteinte du but lucratif poursuivi par l'investisseur est le motif pour lequel l'organisation existe. Il ne peut pas être le motif pour lequel les personnes s'engagent au sein de celle-ci (à moins que le bénéfice soit partagé avec elles aussi). Il faut donc leur proposer des récompenses ou avantages (soit une motivation extrinsèque). Surtout, la croissance perpétuelle n'est pas possible dans un monde fini ; la poursuivre coûte que coûte entraîne l'effondrement des systèmes naturels et sociaux et, partant, la fin du vivant sur Terre. Et il est très difficile pour des êtres humains de participer - ou d'être contraints de participer - à une tel projet. Revenir à l'approche. Revenir aux prestations.

 

* MBA, L'essentiel du management par les meilleurs professeurs, Stratégie, Les fondamentaux, Fréry F., Editions d'Organisation, Paris, 2008, p. 118

** Management, le nouveau modèle de l'université de Saint-Gall, Rüegg-Stürm J., Berne, 2004, p. 23

La raison d'être d'une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.

Peter Drucker

 

bottom of page